mok.maiyou

Bienvenue sur mon site

  • Accueil
  • > Le Coran et l’atmosphère
Le Coran et l’atmosphère

  Le Coran et l’atmosphère   Selon quelques musulmans, le Coran contiendrait une révélation extraordinaire au sujet des couches de l’atmosphère. Voici la réclamation d’Harun Yahya à ce propos:    LES COUCHES DE L’ATMOSPHÈRE     Le Coran révèle que le ciel est composé de sept couches. 

  C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la Terre; puis Il tourna Sa volonté vers le ciel et l’agença en sept cieux. Il connaît parfaitement toute chose. (Sourate al-Baqarah, 29)    Puis Il tourna Sa volonté vers le ciel qui était alors fumée… (Sourate Fussilat, 11)   En deux jours, Il les détermina en sept cieux et révéla à chaque ciel sa fonction. (Sourate Fussilat, 12) 

La Terre a tous les attributs nécessaires à la vie. L’un d’eux est l’atmosphère, qui sert de bouclier protecteur pour les êtres vivants. Aujourd’hui, c’est un fait établi que l’atmosphère se compose de différentes couches se trouvant l’une sur l’autre. Comme il est précisément décrit dans le Coran, l’atmosphère se compose d’exactement sept couches. C’est certainement un des miracles du Coran.       
 

Le mot « cieux », présent dans de nombreux versets du Coran, est employé pour désigner le ciel ainsi que l’Univers tout entier. On comprend alors que le ciel, ou l’atmosphère, est constitué de sept couches.    On sait, en effet, aujourd’hui que l’atmosphère terrestre est constituée de différentes couches superposées. De plus, ces couches sont précisément au nombre de sept, comme le décrit le Coran. Dans une source scientifique, ce sujet est expliqué en ces termes:    « Les scientifiques ont découvert que l’atmosphère est constituée de sept couches. Ces couches diffèrent par des propriétés

physiques telles que la pression et le type de gaz. La couche de l’atmosphère la plus proche de la Terre est appelée la TROPOSPHÈRE. Elle contient environ 90% de la masse totale de l’atmosphère. La couche au-dessus de la troposphère s’appelle la STRATOSPHÈRE.

La COUCHE D’OZONE est la partie de la stratosphère où a lieu l’absorption des rayons ultraviolets. La couche au-dessus

de la stratosphère est appelée la MÉSOSPHÈRE. La THERMOSPHÈRE est située au-dessus de la mésosphère. Les gaz ionisés forment à l’intérieur de la thermosphère une couche appelée l’IONOSPHÈRE. La partie extérieure de l’atmosphère terrestre s’étend environ de 480 km à 960 km. Cette partie s’appelle l’EXOSPHÈRE. » 2   

32.jpg 
Il y a 14 siècles, quand l’on pensait que le ciel était un corps unifié, le Coran a miraculeusement déclaré que celui-ci se composait des couches, qui plus est, de « sept » couches. La science moderne, d’autre part, n’a découvert que tout récemment le fait que l’atmosphère entourant la Terre se compose de « sept » couches essentielles. 

Si nous comptons les couches citées dans cette source, nous voyons que l’atmosphère est constituée d’exactement sept couches, tout comme le dit le verset.    1. Troposphère    2. Stratosphère 

  3. Ozonosphère    4. Mésosphère 

  5. Thermosphère    6. Ionosphère 

  7. Exosphère    Un autre miracle important sur ce sujet est mentionné dans l’expression « (Il) révéla à chaque ciel sa fonction » dans le 12ème verset de la sourate Fussilat. Autrement dit, Dieu déclare dans ce verset qu’Il a assigné à chaque ciel son propre devoir. Comme on l’a vu dans les chapitres précédents, chacune de ces couches a, en effet, des devoirs essentiels pour assurer

le bien de l’humanité et de tous les êtres vivants sur la Terre. Chaque couche possède une fonction particulière, s’étendant de la formation de la pluie à la prévention des rayons nocifs, du reflet des ondes radio à la préservation contre l’effet nuisible des météores.    L’une de ces fonctions, par exemple, est mentionnée dans une source scientifique comme suit: 

  « L’atmosphère de la Terre a sept couches. La couche la plus basse est appelée troposphère. La pluie, la neige et le vent n’ont lieu que dans la troposphère. » 3   C’est un grand miracle que ces vérités, qui n’auraient absolument pas pu être découverts sans la technologie du 20ème siècle, aient été explicitement énoncées dans le Coran voici 1400 ans.     

  Avant de commencer l’étude, nous faisons une parenthèse courte. La première référence citée par Harun Yahya semble  avoir

été tronquée (inconsciemment à priori). Effectivement, nous ne comprenons pas pourquoi Harun Yahya doit 

faire un compte pour déterminer combien il y a de couches lorsque la citation dirait dès le départ: « Les scientifiques ont découvert que l’atmosphère est constituée de sept couches. 

L’ouverture des guillemets signifient que ces mots font partie de la source à laquelle fait appel Harun Yahya. Or dans ces

mots, il est dit clairement qu’il y a sept couches pour l’atmosphère. Nous ne comprenons pas le besoin de faire un compte des couches 

que la source énumère pour déterminer de combien de couches parle la citation. Ceci nous fait penser que ces mots ci dessus, ne

 font pas partie de la source qu’emploie Harun Yahya, plutôt il s’agit de son propre commentaire. Lorsque nous nous 

tournons vers d’autre source qui emploie la référence d’Harun Yahya, celle-ci n’indique pas qu’il y a sept couches,  mais plutôt cinq, voir  

Ceci étant dit, nous n’avons pas pu mettre la main sur le livre que cite Harun Yahya, en conséquence, nous 

ne pouvons pas trancher correctement sur cette question.   

  Le miracle du Coran, tient dans le fait que le Coran mentionne sept cieux, et que des scientifiques ont représenté l’atmosphère terrestre en tant que sept couches. 

   Ce que ne dit pas Harun Yahya est que c’est seulement certains scientifiques et non tous les scientifiques qui subdivisent l’atmosphère en sept couches.    En fait, on peut diviser l’atmosphère de façons diverses. Tout dépend si on compte les sous couches des couches de l’atmosphère, et de la manière dont on les compte.    Un site scientifique indique que l’atmosphère est composé de quatre couches majeures: 

L’ atmosphère est composée de 4 grandes couches majeures:     1 La troposphère 

2 La stratosphère  3:  La mésosphère   

4 La thermosphère 7gkeart.jpg  Le suivant dit pareillement, sans préciser qu’elles sont majeures: La troposphère est la plus dense des quatre couches de l’atmosphère et elle contient jusqu’à 75% de la masse de l’atmosphère. 

    Un lexique météorologique divise l’atmosphère en cinq couches: Atmosphère 

   Du grec « atmos », vapeur ou gaz et « sphaera », sphère. L’atmosphère est une sorte d’enveloppe d’air gazeux qui s’étend jusqu’à environ 1000 kilomètres tout autour de la terre. D’apparence immatérielle, cette masse pèse quand même autour de 5600 millions de millions de tonnes ! Nous ne pourrions pas respirer et nous connaîtrions des écarts de température insupportables au sol, tels que 80°C le jour et -140 °C la nuit ! En effet l’atmosphère opère comme un écran. Composée de plusieurs couches filtrant les rayons du soleil nocifs, elle ne laisse passer que ceux qui restent indispensables à la vie. Nous vivons à l’étage inférieur de l’atmosphère, dans la « troposphère ». C’est là, dans cet espace allant de zéro à 10 km, que la plupart des phénomènes météorologiques ont lieu : orages, pluies, tempêtes… Plus on s’élève, plus la température baisse (environ 7°C tous les 1000 mètres). Ensuite le mouvement s’inverse dans la « stratosphère » (de 10 à 50 km) : là en effet, l’air se réchauffe, pour refroidir à nouveau dans la « mésosphère » (50 à 80 km). Les températures ne cessent ensuite de grimper dans la « thermosphère » (80 à 190 km), pour atteindre, dans l’« exosphère » (190 à 960km), jusqu’à 1650°C. Et, Thermosphère 

   L’une des cinq couches qui composent l’atmosphère. Nous vivons à l’étage inférieur de l’atmosphère, dans la « troposphère ». C’est là, dans cet espace allant de zéro à 10 km, que le plupart des phénomènes météorologiques ont lieu : orages, pluies, tempêtes… Plus on s’élève, plus la température baisse (environ 7°C tous les 1 000 mètres). Ensuite le mouvement s’inverse. C’est à la vigilance d’un Français, Teisserenc de Bort, qui découvrit que la température cessait de chuter au-delà de 10 000 mètres d’altitude que nous devons la découverte de la « stratosphère » (de 10 à 50 km) : là en effet, l’air se réchauffe, pour refroidir à nouveau dans la « mésosphère » (50 à 80 km). Les températures ne cesseront ensuite de grimper dans la « thermosphère » (80 à 190 km), pour atteindre, dans l’ »exosphère » (190 à 960km), jusqu’à 1 650°C. 

Ce schéma donne six couches pour l’atmosphère (cliquez sur l’image):

cieux4.jpg Tandis que ce schéma en donne huit (cliquez sur l’image):

   cieux5.gif

Encore, le site suivant donne à l’atmosphère dix couches: 

Huit couches selon le schéma de l’atmosphère présenté (cliquez sur l’image):

cieux2.gif  Et deux couches non reprises sur le schéma, à savoir la thermopause et l’exosphère: La thermosphère est délimité par la thermopause de l’exosphère, dernière couche de l’atmosphère vers 600 km qui a une température d’environ 2200°C.Ce n’est pas le soleil qui réchauffe l’air mais c’est la terre en réfléchissant les rayons du soleil. 43% de l’énergie solaire touche le sol. Le reste est absorbé par les nuages. 

Nous voyons que quelque soit le nombre de cieux que mentionne le Coran, du moment que ceux-ci soient compris entre quatre et dix, Harun Yahya pourrait arguer que le Coran contient une révélation merveilleuse au sujet de l’atmosphère. Etant donné que les scientifiques divisent l’atmosphère de quatre jusqu’à dix couches.    Harun Yahya aurait du en informer ses lecteurs, il ne l’a pas fait.     Un autre problème est que la mention qu’il y a plusieurs cieux n’est pas quelque chose qui est propre au Coran, ceci est trouvé en de nombreux livres anciens. 

  Exemple, le tout premier verset de la Bible dit:  Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. Genèse 1:1 

Ceci dit, ce qui est miraculeux aux yeux d’Harun Yahya est plus précisément la mention de sept cieux.     Seulement la croyance qu’il y a sept cieux, est une très vieille croyance qui n’a pas du tout pour origine le Coran, nous ne savons pas exactement d’où elle a émergé, mais c’est une croyance qui est retrouvée un peu partout dans le monde, aussi bien dans des mythologies, que dans des écrits religieux.    Voyons quelques exemples avec des écrits apocryphes et écrits des premiers siècles du Christianisme. 

  Note: Plusieurs documents sont en anglais, faute de pouvoir les trouver en français. Retenez simplement que « seventh heaven » signifie « septième ciel », et que « seven heavens » signifie « sept cieux »    Apocalypse de Paul, 2ième siècle: 


Laisser un commentaire

UN PEU DE TOUT |
la jolie bulle de zaza |
LE BLOG DE GAETAN ....SUITE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous deux et Notre mariage ...
| Titouan
| @mis (es) de l'ITA de ...