mok.maiyou

Bienvenue sur mon site

Archive pour juin, 2008


http://maiyou2.unblog.fr

11 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

    blog  de prince          http://mokraneprince.unblog.fr/                                                  

arabiesaouditevertislam.jpg 

Salam-alikoume chers amis internautes et bloguers,

Je n’ai plus de place sur ce site, la suite est sur ce lien : http://maiyou2.unblog.fr

                                                                                                http://maiyou3.unblog.fr/

                                                                                               http://maiyou4.unblog.fr/

A bientôt ! Shalom, shalom

Nouveau forum pour vos questions  http://maiyou.creezvotreforum.com/index.php

1621106016small.jpg     madina.jpg mecque.jpg emblc3aamesaoudi.jpg

m. jackson

10 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

m. jackson mp3 givethankstoallah2.mp3

Les arabes les plus plus riches

10 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

les plus riches en 2007

Al Waleed Bin Talal, le Golden Boy du monde arabe, a été largué. Il est 13ème, perdant cinq places par rapport à 2006. La raison? Les asiatiques et les russes ont été très dynamiques cette année. Ils narguent le monde entier grâce à l’euphorie économique chinoise et à la montée des oligarchies de l’Empire de l’Est.

Rang Mondial Nom Fortune
(en dollars américains)
Pays Secteur d’activité Entreprises…
13 Les arabes les plus plus riches 10px-Red_Arrow_Down.svg Prince al-Walid Al Saoud 20,3 milliards 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
Liban Liban
Finances

Il était 5 ème en 2005, 8 ème en 2006, le voila 13ème en 2007.

51 Nasser Al-Kharafi et sa famille 11,5 milliards croissant 20px-Flag_of_Kuwait.svg Koweït M. A. Kharafi & Sons

Il a réunit toute sa famille, et il n’as même pu intégrer le TOP50, l’an prochain.

64 Naguib Sawiris 10,0 milliards croissant 20px-Flag_of_Egypt.svg Égypte Télécommunications Orascom Telecom Holding

Je ne croyais pas que les égyptiens était aussi riche.

85 Mohammed Al Amoudi 8,0 milliards croissant 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite Corral Petroleum Holdings
96 Maan Al-Sanea 7,5 milliards croissant 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite Saad Group
98 Sulaiman Al Rajhi 7,4 milliards 10px-Red_Arrow_Down.svg 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite Al-Rajhi Bank

L’Arabie saoudite, c’est vraiment la terre sainte.

158= Onsi Sawiris 5 milliards 20px-Flag_of_Egypt.svg Égypte

J’ai comme l’impression de déjà vu

188 Saleh Abdul Aziz Al Rajhi 4,4 milliards 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
226= Nassef Sawiris 3,9 milliards 20px-Flag_of_Egypt.svg Égypte

En fait j’avais raison les égyptiens ne sont pas si riches que ça c’est juste les Sawirissegyptiens qui le sont

249= Saleh Abdullah Kamel 3,5 milliards 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
273= Nicolas Hayek 3,2 milliards Suisse Suisse
Liban Liban
Horlogerie Swatch Group

Celui là j’ai hésité à le mettre. Faut choisir Nicolas c’est soit la Suisse soit le Liban.

279= Khalid Bin Mahfouz et sa famille 3,1 milliards 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
287 Abdulla Al Futtaim 3 milliards 20px-Flag_of_the_United_Arab_Emirates.svg Émirats arabes unis
349 Abdullah Al Rajhi 2,6 milliards 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
369 Majid Al Futtaim 2,5 milliards 20px-Flag_of_the_United_Arab_Emirates.svg Émirats arabes unis
407= Saad Hariri 2,3 milliards Liban Liban
20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
Saudi Oger
407= Najib Mikati 2,3 milliards Liban Liban Investcom

S’il ‘ya autant de riche au Liban, pourquoi il ‘ya le bordel là-bas?

432= Bahaa Hariri 2,2 milliards Liban Liban
Suisse Suisse

qu’es qu’ils sont les milliardaires libannais à tous voulior aller en SUISSE ?

618 Bassam Alghanim 1,6 milliard 20px-Flag_of_Kuwait.svg Koweït
618= Ayman Hariri 1,6 milliard Liban Liban
20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
664= Mohammed Al Rajhi 1,5 milliard 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
664= Samih Sawiris 1,5 milliard 20px-Flag_of_Egypt.svg Égypte

Encore un Sawirissegyptien.

717 Mohamed Al-Bahar 1,4 milliard 20px-Flag_of_Kuwait.svg Koweït
891 Mohamed Bin Issa Al Jaber 1 milliard 20px-Flag_of_Saudi_Arabia.svg Arabie saoudite
891= Nazek Hariri 1 milliard Liban Liban
France France
Les fruits de l’orientation

9 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

A travers ces quelques exemples de mode de transmission d’une guidance personnalisée, on peut mesurer l’importance que prend pour le disciple l’orientation vers le maître (tawajouh), car c’est à l’aune de la finesse de cette orientation que le maître pourra d’autant plus facilement plonger son disciple dans une nouvelle dimension de l’existence. Pour illustrer cela, une antenne parabolique ne pourra capter les images provenant d’un satellite que si son positionnement est exactement dans la direction de celui-ci. Sinon, elle ne récoltera que des influences parasites. Dans le soufisme, l’orientation désigne bien entendu le respect scrupuleux des indications du maître, ainsi que la haute considération que le disciple porte vis-à-vis de tout ce qui provient de l’enseignement du maître. Plus subtilement, l’orientation est aussi une attention toute particulière envers les « signes » envoyés par le maître : le disciple abandonne peu à peu sa propre volonté égotique pour « lire » les événements qu’il est amené à vivre et pour en tirer tous les enseignements que son cœur peut saisir. Car une connexion fermement établi entre le cœur du disciple et le cœur du maître constitue la clé de voûte de l’éducation spirituelle. Cette connexion est certes favorisée par les efforts de vigilance que peut accomplir le disciple, mais elle est par essence un effet de la Grâce divine qui agit avec une liberté inconditionnelle.

En goûtant à l’orientation, le disciple va expérimenter l’unicité de l’existence : les événements qui surviennent en lui et dans son quotidien se répondent et se complètent, car ils proviennent d’une source unique qui l’incite sans cesse à voyager intérieurement, en quête d’un absolu dont l’écho résonne au plus profond de lui-même. L’éducation que reçoit le disciple devient alors un mandala vivant et personnalisé, le labyrinthe de la vie prend tout son sens et conduit inexorablement vers le centre lumineux de l’être.

L’enseignement d’un Maître spirituel vivant est absolument indispensable pour celui qui désire s’engager sur la voie de ce « grand djihad », du grand combat spirituel qui consiste à lutter contre son ego et ses tendances passionnelles.

En effet, le soufisme n’est pas une voie de connaissance livresque, une voie de réflexion mentale : c’est une voie de transformation intérieure, dont le but est de purifier le cœur et d’en retirer les différents voiles.

«  Ni Mon Ciel ni Ma terre ne peuvent Me contenir ; seul le cœur de Mon fidèle serviteur peut Me contenir » (hadith qudsi  : parole divine transmise par le Prophète).

Ce travail s’effectue grâce à l’influence spirituelle (madad) du shaykh vivant, qui communique son énergie spirituelle au disciple.

Après avoir été rattaché à une voie en demandant le « pacte » (rituel d’initiation), le faqir (disciple) reçoit certaines invocations (dhikr) à pratiquer  : ces invocations sont le support du secret spirituel (sirr) du shaykh  : c’est par elles que le faqir va s’exposer à l’influence spirituelle de son maître, purifier et illuminer son cœur.

Le shaykh n’enseigne donc pas par des paroles, mais en communiquant une énergie, une lumière à son disciple, notamment au moyen du dhikr.

Aujourd’hui cheval et plage

8 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

1000022.jpg 1000015.jpg   1000019.jpg  1000024.jpg  1000028.jpg  1000023.jpg 1000016.jpg 1000025.jpg 1000024.jpg  1000033.jpg1000034.jpg1000035.jpg    1000002.jpg10000431.jpg 1000041.jpg 10000401.jpg 1000039.jpg 1000045.jpg10000381.jpg 1000049.jpg 1000048.jpg 1000047.jpg

la calligraphie

7 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

Dans les pays d’islam, la calligraphie fut portée à un très haut degré de perfection. La représentation d’êtres animés étant déconseillée, c’est au travers du mot que les artistes, laissant libre cours à leur fantaisie, s’efforcèrent de donner l’illusion de l’image.

214986349588e628500.jpg tgr.jpg peinturechinoise20080327153810.jpg normaltolerance.jpg

    Chez les arabes avant l’islam, la tradition orale était primordiale. Le poète était la mémoire de la tribu. Puis les Arabes éprouvèrent le besoin de mettre par écrit ce qu’ils récitaient, d’abord en utilisant peu de signes, simplement comme aide-mémoire. Leur écriture commença à prendre de l’importance au 7e siècle, avec l’avènement de l’islam, parce qu’elle donnait une forme visuelle à la parole divine. Le Coran, premier livre écrit en langue arabe, joua un rôle central dans son développement et fit évoluer l’écriture vers la calligraphie.

    Des règles précises furent édictées: l’instrument de l’écriture était le calame, un roseau taillé encore utilisé par les calligraphes. La taille du calame avait une grande importance, car elle variait avec chaque type d’écriture. L’encre était préparée avec un soin méticuleux et, comme le calame, dans le plus grand secret

EXISTE-T-IL DES GENES DE COMPORTEMENT

6 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

L’éducation régit la plus grande partie de nos comportements et de notre intelligence. Le tissu social pendant le développement de l’enfant est ce qui déterminera la plus grande partie de la personnalité de l’adulte qu’il sera.

Il faut reconnaitre que certains ont peut être un taux de testostérone plus élevé que la normale et ceci peut conduire à une virilité exacerbée et donc à un penchant pour la violence. Un taux de sérotonine élevé provoque aussi une attitude agressive il me semble, car trop de confiance en soi.

C’est délicat de parler de libre arbitre… Il faut voir qu’un déterminisme purement environnemental ne donne pas plus de libre arbitre qu’un déterminisme purement génétique. Mais le déterminisme de nos comportements se trouve entre les deux, et c’est peut-être là que se trouve notre libre-arbitre.

Tout d’abord, nos gènes jouent sur des schémas spécifiques de nos comportements : en tant qu’espèce, nous avons des comportements particuliers.
A ce niveau, nous sommes à peu près tous pareils : nous avons des capacités d’apprentissage poussées, nous avons des schémas comportementaux qui sont adaptés à notre vie sociale etc…

Ensuite, nos gènes peuvent déterminer des potentialités différentes chez les individus : tout le monde par exemple n’a pas les exactement les mêmes capacités d’apprentissage. Pour apprendre une leçon, certains auront besoin de plus de travail que d’autres, par exemple. Certains ont une mémoire plus auditive, et d’autres une mémoire plus visuelle etc…

Ainsi, certaines personnes peuvent être plus susceptibles que d’autres de développer certains comportements, mais il ne s’agit généralement que de probabilités (et ces probabilités ne sont de surcroît nulles chez personne).

Par ailleurs, comme nos gènes codent justement pour des comportements plastiques, nous sommes grandement influençables par l’environnement.
Cela signifie que pour beaucoup de comportements, l’influence de telle ou telle tendance génétique peut a priori être en partie ou totallement balayée par l’influence de environnement (par exemple, des tendances suicidaires peuvent à mon avis apparaître chez n’importe qui en fonction du contexte).

Dans un tel contexte de déterminisme multifactoriel, le propos de S apparaît donc complètement à côté de la plaque.
Mon avis personnel : faire de la prévention, ok, mais pour tout le monde.

__________________

Le suicide chez les militaires gendarmerie

6 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

Entre 2001 et 2005, les armées ont subi 332 suicides et environ trois fois plus de tentatives ». Ce chiffre, a priori inconnu jusqu’à présent, est extrait d’un document du Service de santé des armées intitulé « Conduites auto-agressives dans les armées: tentatives de suicides et suicides. Résultats de la surveillance épidémiologique 2001-2005″ réalisé par l’Ecole du Val-de-Grâce. Il s’agit des derniers chiffres disponibles.Ce document est cité dans un article de Haïm Korsia, rabbin et aumonier général de l’armée de l’air, dans la revue de reflexion  Inflexions publiée chaque trimestre par l’Armée de terre. Outre une reflexion spirituelle et socio-psychologique sur le phénomène, cet article (‘ »Se perdre pour savoir ») regorge d’informations.

Sur ce chiffre de 332 suicides – soit 66 par an, plus d’un par semaine – « les hommes en représentent 94,9% et ils se suicident, rapporté au nombre d’hommes dans les armées, deux fois plus que les femmes ». « 44,9% utilisent une arme à feu, en particulier dans la gendarmerie (…) La pendaison vient juste après avec 39,7% ». « Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les suicides ont lieu en métropole et très peu en opération extérieure ».

D’une armée à l’autre, les chiffres sont très variables. « Pour 100.000 personnes, Gendarmerie 27,1. Terre : 19,7. Air: 14,1. Mer 13,2. A rapprocher du ratio de la population civile d’environ 19 pour 100.000″ On se suicide donc deux fois plus dans la Gendarmerie que dans la Marine. Pourquoi ? « Les gendarmes sont toujours en opération et le stress lié à cette situation est évident », analyse Haïm Korsia.

L’étude remarque que durant cette période, 59 suicides « ont eu lieu sur le site militaire même, soit 17,8%, ce qui est une façon évidente d’adresser un message d’alerte à l’entité militaire ». Ce chiffre correspond à celui des motifs du suicide:  15,5% sont la cause de « difficultés d’adaptation au milieu militaire ».

Haïm Korsia insiste sur le rôle de la notation qui prend parfois la forme d’une « note de gueule »: « Dans aucun autre milieu, la notation est aussi déterminante ». Quant à aller voir un psy en cas de problème, ce n’est pas si simple: « Consulter un psy dans les armées reste l’antichambre de l’inaptitude, le fameux P4. Il importe de rendre le recours à un psy comme un acte aussi banal que consulter pour une grippe ou presque ».

Pour être heureux

4 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

pour être heureux  07.jpg   sourire.jpg

« Le bonheur est une disposition de l’esprit » disait Louise de Vilmorin. Même si vous ne croyez pas aux conseils, voici quelques petits trucs pour vous mettre le coeur en fête et vous donner le sourire aux lèvres…

Suivez les conseils suivants pour trouver le chemin du bonheur.

1 -  Faites la paix avec vous-même

« L’essentiel, c’est la considération bienveillante que nous nous accorderons aux premières secondes du matin, raconte Claude de Milleville1, car trop souvent, le regard que nous jetons sur nous-même nous condamne ». Au lieu de nous focaliser sur nos défauts, nos manques et nos faiblesses, admirons aussi nos qualités et nos richesses ! Idéal pour doper sa confiance en soi, et progresser vraiment !

2 – Semez le bonheur autour de vous  uimoho3g.gif  04.jpg

Egoïsme et bonheur font rarement bon ménage. Mettez votre énergie au profit des autres : votre famille, vos amis, mais aussi ceux qui, moins bien lotis, ont besoin de soutien : votre vieille voisine, les enfants malades, les sans-abri…

Image de prévisualisation YouTube

3 – Acceptez vos humeurs

Ce matin, vous vous êtes levé-e du pied gauche ? Acceptez ces variations de votre moral comme un phénomène naturel au lieu de vous en préoccuper ou de culpabiliser. Cela passera tout seul, et vous en serez moins victime. De la même façon, admettre que vos proches, eux aussi, puissent être de mauvaise humeur vous aidera à les supporter plus sereinement.

4 – Reconnaissez votre chance 1423870597.jpg  09.jpg

Vous avez un mari, des enfants, des parents et amis, un travail, un logement, vous êtes en bonne santé… Sincèrement, que voulez-vous de plus ? Admettez que vous faites partie du clan des veinards, et cessez vos crises d’insatisfaction. Acceptez votre chance, et provoquez-la sans douter d’elle. Vous avancerez à pas de géant.

5 – Evitez le catastrophisme

Les nouvelles font grise mine ? Après un bilan honnête, faites la part des choses : sont-elles si terribles que cela ? Le monde s’écroule-t-il vraiment ? Vous constaterez sans doute que non, tout n’est pas si épouvantable autour de vous.

6 – Ecoutez les autres

L’empathie, faculté de comprendre et connaître les autres en s’identifiant à eux, est une qualité maîtresse qui facilitera vos relations et votre regard sur la vie. Essayez de vous mettre à la place de vos proches, et de personnes éloignées que vous trouvez pénibles : votre patron est énervé (son fils a de gros soucis de santé), votre mari n’est pas à prendre avec des pincettes (son travail l’angoisse), cette contractuelle est odieuse (il pleut à torrents depuis 3 jours)… Dans leur vie, seriez-vous toujours aimable ?

7 – Créez la fête 06.jpg  05.jpg

« Ne nous enfermons pas dans le rythme monotone des journées, cultivons nos amitiés, partons à la rencontre des autres, établissons des liens nouveaux », recommande Claude de Milleville*. Vous êtes crevé ? Sachez faire simple (pas de grand dîner avec tralala), mais ne ratez pas un bon moment. « Se priver de présences, sous prétexte de se préserver et de dormir, ne peut en aucun cas nous apporter de bénéfice. La vie nous demande d’avancer, et non de nous économiser et d’être avare de nous-mêmes ! ».

Le Petit Livre Rouge

3 juin, 2008
Non classé | Pas de réponses »

Le Petit Livre Rouge – citations de Mao Tse-toung   petitlivrerouge.jpg

Le livre intitulé Citations du Président Mao Zedong (毛主席语录 Pinyin : Máo Zhǔxí Yǔlù), plus connu sous le nom de Petit Livre rouge, a été publié par le gouvernement de la République populaire de Chine à partir de 1966. La distribution a été organisée par Lin Biao, le ministre de la défense et le chef de l’Armée de libération du peuple (ALP). Comme l’indique son titre, c’est un recueil de citations extraites d’anciens discours et écrits de Mao. Le titre accessoire Le Petit Livre rouge lui fut attribué en Occident à cause de son édition en format de poche, qui fut spécialement imprimée et diffusée pour en faciliter l’usage, mais ce nom ne fut jamais utilisé en Chine, où il ne signifie rien.

Le nombre d’exemplaires imprimés fut à la mesure de ce pays de plus d’un milliard d’habitants : du temps de Mao, tout citoyen chinois devait en effet le posséder, le lire et l’avoir constamment sur lui. Au paroxysme de la Révolution culturelle, les peines encourues en cas d’incapacité à présenter le livre et à le réciter sur simple demande des Gardes rouges pouvaient aller de la punition corporelle immédiate aux travaux forcés pendant plusieurs années.

Pendant la Révolution culturelle, l’étude du livre n’était pas seulement obligatoire dans les écoles (de l’enseignement primaire au supérieur) mais elle se pratiquait également sur le lieu de travail. Toutes les organisations, industrielles, commerciales, agricoles, administratives, militaires organisaient des sessions de formation en groupes de tout le personnel pour étudier le livre pendant les heures de travail. Les citations de Mao étaient imprimées en gras et en rouge, et presque toutes les publications écrites, y compris les ouvrages scientifiques, devaient citer Mao.

Contre l’objection que cela était contre-productif, on argumentait que la compréhension et l’assimilation de la « pensée Mao Zedong » pouvait améliorer de façon irréversible l’entrain au travail, et ainsi compenser largement au niveau de la production le temps passé à cette étude. Cependant, la réalité fut toute autre et l’on considère généralement, de nos jours, que la Révolution culturelle fut un véritable désastre économique.

Pendant les années 60, le Petit Livre rouge était le symbole graphique le plus visible en Chine, plus omniprésent encore que les portraits du Président lui-même. Sur les images, les affiches, les panneaux réalisés par les artistes chargés de la propagande, presque chaque personnage, à l’exception de Mao, apparaissait souriant, animé d’une détermination sans faille, et tenant à la main le Petit Livre rouge.

Les citations de Mao sont classées en trente trois chapitres. Les thèmes sont abordés sous un angle idéologique marqué par le communisme mais pour la vertu. Dans l’une des nombreuses métaphores du livre, Mao compare les pensées incorrectes aux maladies, et le parti communiste à un chirurgien. Le membre de la secte fautif est donc un pervers déviationiste qu’il faut reéduquer (décervelage systématique).

Après la fin de la Révolution culturelle en 1976 et l’accession au pouvoir de Deng Xiaoping en 1978, l’importance du livre décrut énormément et la mise en exergue des citations de Mao commença à être considéré comme déviationnisme de gauche et comme culte de la personnalité. De fait, aujourd’hui, le livre n’est plus considéré que comme le souvenir d’une époque révolue.

UN PEU DE TOUT |
la jolie bulle de zaza |
LE BLOG DE GAETAN ....SUITE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous deux et Notre mariage ...
| Titouan
| @mis (es) de l'ITA de ...